>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2020-01
 
actu : divers

Premier semestre :
demandez le programme !

Mis en ligne le 29/01/20 | #
 

Architecture et design écologiques, arts urbains et cuisine : ce sont les trois thématiques de notre production de ce premier semestre 2020.

                          

1 – Dans la collection Manifestô, notre nouveau titre Construire et aménager à l’heure du défi climatique (en librairie le 9 avril) résume parfaitement notre première thématique. Vidal Benchimol – co-auteur de Vers un nouveau mode de ville
met en avant les immenses défis environnementaux que doit relever le secteur de la construction et de l’aménagement.
Deux architectes et un anthropologue ont effectué un Tour de France des maisons écologiques (en librairie le 9 avril) qui démontre concrètement qu’un certain nombre d’acteurs proposent déjà des réalisations qui relèvent ces défis.
                   Habiter l'air        Manufacture design global

D’autres exemples de constructions bioclimatiques sont proposées par l’architecte italien Michele Boni dans son très original Habiter l’air (en librairie le 16 avril).
Le journaliste Pascal Mateo décrit de son côté l’expérience innovante menée sur l’éco-quartier des Docks de Saint-Ouen par l’équipe d’Olivier Saguez dans La Manufacture Design (sortie le 5 mars).
Autre titre d'architecture écologique, Sustainable design 8 dans lequel Jana Revedin et Marie-Hélène Contal mettent en avant le travail de cinq architectes aux projets novateurs.
Villes africaines durables
, dixième titre de la collection Point FNAU, fait le tour des énormes enjeux  – démographiques, sociaux, économiques, environnementaux et climatiques, de gouvernance – auxquels les métropoles du continent vont devoir faire face d’ici 2050. Autre nouveauté dans cette même collection, Santé et territoire (parution le 16 avril pour ces deux derniers titres).

                   Street art Paris        Street art Marseille

2 – Quatre nouveautés street art avec Stéphanie Lombard – très suivie sur les réseaux sociaux sous le nom de Wonder Brunette –, et sa mise à jour complète de son best-seller (notre meilleure vente depuis trois ans) le Guide du street art à Paris (en librairie le 25 mars), dans lequel on trouvera 10 itinéraires dans Paris, Montreuil, Vitry et Aubervilliers. Son livre va avoir un petit frère très attendu : le Guide du street art à Marseille (en librairie le 9 avril). Ce sont ici 8 itinéraires dans la cité phocéenne et sa proche banlieue qui ont été choisis par Loïc Lebouard.

                   Stencil graffiti        Greffeuses 2
Tout savoir sur le pochoir urbain : c’est le pari réussi par Tristan Manco – il vit à Bristol en Angleterre où s’est fait connaître l’immense Banksy – qui a rencontré les grands noms du pochoir et qui explique toutes les astuces pour bien réaliser son pochoir dans Stencil graffiti (sortie le 21 mai).
Enfin Élise Clerc et Audrey Derquenne sortent deux ans après une suite à Graffeuses. Elles dressent les portraits de 50 filles sur trois décennies adeptes du graffiti avec Figures de graffeuses (en librairie le 16 avril).

                   Vegan 15' 2        Semaine assiette

3 – Et bien évidemment, nous ne pouvions débuter cette nouvelle décennie sans titres consacrés à la cuisine. La star anglaise du vegan Kathy Beskow sort elle aussi un nouvel ouvrage dans la continuité de son Cuisine vegan en 15 minutes chrono, paru en septembre 2017, comme son titre le suggère : Recettes plaisir & vegan en 15 minutes chrono (parution 6 février).
Premier titre chez Alternatives pour la jeune Heatlthy Clemsy qui considère que bien se nourrir doit aussi prendre en compte des facteurs scientifiques et psychologiques. C’est ce qu’elle explique très concrètement dans Une semaine dans mon assiette qui paraît le 9 avril.

Et pour finir, une deuxième édition largement remise à jour : Vélotaf ou le mode d'emploi du vélo au quotidien.

Illustration du cabochon : Jaune, détail de l’œuvre réalisée à Dendermonde, Belgique, 2018 et reproduite dans Street art/today2.


actu : divers

“Sous le street art, le Louvre” et son auteur références d'un dossier de “Graffiti Art”

Mis en ligne le 26/01/20 | #
 

Graffiti Art (janvier/février) propose une très intéressante analyse des rapports qu'entretiennent les artistes urbains avec l'art classique et en fait même sa couverture (voir plus bas). Dirigé par Stéphanie Lemoine – auteure chez nous de quatre ouvrages – le dossier s'appuie sur le tout récent ouvrage de Cyrille Gouyette et débute ainsi : « “L’art urbain impose un changement radical de paradigme”, écrit Cyrille Gouyette dans Sous le Street art, le Louvre : quand l’art classique inspire l’art urbain, paru à l’automne 2019 aux éditions Alternatives. Exercé sans autorisation dans l’espace public, il impose en effet une relation à l’art très éloignée des pratiques et des conventions muséales. Dans la rue, il n’est plus question de conservation, ni de médiation : l’œuvre s'impose aux passants en toute gratuité, et sans les filtres qui orientent le regard des visiteurs dans les institutions. L’éphémère, la dégradation et l’effacement y sont acceptés, et même souvent revendiqués comme porteurs de sens. Les outils et techniques mobilisés (bombe aérosol, pochoir, etc.) s’accordent à l’urgence de la situation. Pas question de se poser, de prendre son temps, comme dans l’atelier. Pas question non plus de satisfaire aux normes et aux critères des institutions : les artistes exerçant dans la rue échappent à la muséification, bousculent les hiérarchies et mêlent allègrement les registres. Quitte à édifier leurs propres musées, à ciel ouvert cette fois. »

             Sous le street art le Louvre Graffiti Art

Graffiti Art janvier 2020Dans le même numéro, Street art/today2 est également présenté : « “Le paroxysme de la crise identitaire du street art semble enfin derrière nous et une nouvelle scène émerge et se réinvente sous nos yeux”. Tels sont les mots placés en introduction du Street art/today, qui paraît trois ans après le premier volume. En reprenant le même principe : “ordonner l’univers foisonnant et polymorphe du street art” selon quatre catégories esthétiques (abstrait, figuratif, surréalisme, interventionnisme), et mettre en lumière les forces actuellement en présence. Soit cinquante artistes (Low Bros, Okuda, Herakut...) qui ont tracé ces dernières années différentes lignes de fuite, façonné des tendances et exposé de nouvelles réflexions : sur notre société, sur le tissu social, mais également sur le possible avenir d'un genre artistique constamment en évolution. »


actu : divers

“Green Kitchen pour les kids” est adapté
« aux palais de vos minots. » (“La Croix”)

Mis en ligne le 26/01/20 | #
 

Une présentation très colorée pour Green Kitchen pour les kids dans le quotidien La Croix (11/12 janvier) : 

                                          La Croix Green kitchen pour les kids


actu : divers

“L'Écolomag” apprécie les recettes
« simples, généreuses et gourmandes » de deux de nos ouvrages

Mis en ligne le 26/01/20 | #
 

Le bimestriel L'Écolomag (janvier/février) présente successivement Recettes plaisir & vegan en 15 minutes chrono et La cuisine des gens qui sèment :

                 

                 


actu : divers

« Fais du bruit ! » avec “Instruments de musique en verre et plastique”

Mis en ligne le 14/01/20 | #
 

C'est la recommandation du bimensuel Okapi  (5 janvier) après la lecture du petit livre très sympa de Max Vandervorst récemment paru :

                              Okapi Instruments de musique en verre et plastique


actu : divers

Cyrille Gouyette et son “Sous le street art, le Louvre” sur TV5 Monde

Mis en ligne le 13/01/20 | #
 

Cyrille Gouyette sur TV5 Monde

Dans son avant dernier numéro de l'année, l'émission 64' le monde en français sur TV5 Monde, interview de Cyrille Gouyette, commissaire de l'exposition Veni, Vidi Vinci – qui se déroule au Fluctuart à Paris – dont le dernier livre Sous le street art, le Louvre est chaleureusement recommandé à la fin de la vidéo. À revoir ici à partir de 15'45" dans la deuxième partie de l'émission.

Sous le street art, le Louvre sur TV5 Monde

Le titre a également eu les honneurs de la Matinale d'Europe 1 le 8 janvier présentée par Matthieu Belliard.

Le bimestriel Mémoire des arts (janvier/février) a aussi bien apprécié – « Richement illustré et mis en page » – sous la plume de Alain Vollerin, toujours très attentif à notre production :


actu : divers

Des gens aiment
“La cuisine des gens qui sèment”

Mis en ligne le 13/01/20 | #
 

En l'occurence les journalistes de :
L'Obs (9/15 janvier), dans lequel Delphine Le Feuvre a mené une enquête très intéressante (voir sa page d'ouverture ci-dessous) sur les restaurateurs qui cultivent et cuisinent leurs propres produits (en bon français c'est le phénomène du farm to table...), notamment Alain Passard, auteur chez nous du best-seller Collages et recettes, Frédéric Ménager avec La ferme de la Ruchotte ou Arnaud Dalibot qui « en 2014, inaugure la cantine parisienne Mûre, dans le quartier de la Bourse, dont la carte est majoritairement végétale, avec l’idée de posséder, un jour, sa propre ferme. Le projet va germer jusqu’en 2017, année où il acquiert un terrain à Presles-en-Brie, en Seine-et-Mame. L’entrepreneur a été jusqu’au bout de l’intégration, en n’ayant qu’une seule structure pour ses activités d’agriculture et de restauration. Une aventure qu’il raconte dans un ouvrage paru cet automne, La Cuisine des gens qui sèment (éd. Alternatives). Depuis un an, les 300 repas servis quotidiennement au déjeuner sont préparés quasi exclusivement avec des légumes qui poussent à la ferme selon les principes de la permaculture. »

Elle à table (bimestriel de janvier/février), avec les chroniqueurs Danièle Gerkens et Alexandra Michot :

                                           

Régal (bimestriel de janvier/février) :

                                        

Marmiton (trimestriel du début 2020) dans lequel Amanda « a aimé » le livre :

                            

Healthy Food (janvier/février) propose la recette du crumble de légumes au kasha et à la saucefromage blanc et menthe extraite du même titre.

Kaisen (toujours de janvier/février) apprécie « un très beau livre de cuisine signé par la ferme et cantine Mûre qui retrace aussi l'aventure de ce projet. De quoi donner une couleur bio et locale à nos garde-manger tout en régalant nos papilles ! »


actu : divers

Nos vingt meilleures vente de 2019

Mis en ligne le 12/01/20 | #
 

Incroyable mais vegan !    Guide street art Paris
                           Numéro 1                                                          Numéro 2

Guerre et Spray   
                           Numéro 3                                                          Numéro 4

Pas mal de bouleversements dans le palmarès de nos meilleures ventes de l’année écoulée en librairie. Si lors des trois années précédentes on retrouvait souvent les mêmes ouvrages en tête de liste, seuls cinq titres “anciens” se retrouvent dans le
top 20 :

– l’insubmersible Guerre et Spray entame sa neuvième année consécutive dans le top 10 avec une incroyable troisième place. Et son petit frère fait toujours bonne figure puisque Banksy, vous représentez… est 18e (-3) ;
– autre habitué des premières places l’étonnant Aliments fermentés, aliments santé qui continue son joli parcours (5e), tout comme l’autre titre de Marie-Claire Frédéric et Guillaume Stutin, Boissons fermentées (13e) ;
– après deux médailles d’or consécutives, le Guide du street art à Paris ramasse une très belle breloque d’argent. Stéphanie Lombard, son auteure, peaufine la version 2020 (sortie le 26 mars) en espérant retrouver sa première place !

Mais notre meilleure vente est le dernier ouvrage de Marie Laforêt qui signe son cinquième ouvrage chez nous : Incroyable mais vegan qui en à peine plus de deux mois figure déjà à la première place. Le succès des livres consacrés à la cuisine vegan ou végétarienne est confirmée par la 8e place du Guide du Paris vegan et la 12e du nouvel opus du jeune couple vedette Luise Vindhal et David Frenkiel, Green Kitchen pour les kids.
 
Toujours dans la thématique Art culinaire, il faut saluer les belles performances de Healthy Food débutant (4e) de Naturally Lety et de Megalow Food (6e), de Ella Hagege, tout comme celle de Linda Louis avec Les 4 saisons du champignon, aux portes du top ten (11e), de La cuisine des gens qui sèment  (17e) et de la mise à jours par Félicie Toczé de son Japonismes (20e) dont Sylvain Thuillier a photographié les recettes.

Autre point fort de notre maison, les arts urbains, qui en dehors des titres précités, voient Sous le street art, le Louvre du talentueux historien de l’art Cyrille Gouyette figure en septième position, suivi de près par le Guide du street art en France (9e) et de l’ouvrage qui a généré le plus de retombées presse pour Alternatives, Ma rue par Achbé (10e). Autres succès, ceux de Street art/today2 qui, à peine cinq semaines après sa parution (21 novembre), se hisse à la quinzième place et du très original Alter Ego dans lequel Nicolas Gezley rassemble vingt-quatre duos d’artistes urbains (19e).

Dans ce palmarès – dans lequel 90 % de notre production est dominé par les arts de la table et le street art – il faut souligner les bons résultats de Vélotaf (14e) de Jérôme Sorrel, malicieusement illustré par Ève Coston, et du Guide du Paris alternatif (16e) dans lequel Marie-Anne Bruschi propose 200 adresses de lieux « différents », petit clin d’œil aux tous premiers titres des éditions Alternatives parus il y a 45 ans.


actu : divers

Le “Guide du Paris alternatif” : « un bon plan » et « à la page »

Mis en ligne le 07/01/20 | #
 

Le Guide du Paris alternatif a retenu
l'attention du mensuel (février) Avantages.
Voici la présentation qu'en fait
Marie François
:
« BON PLAN. Bars associatifs, jardins partagés,
boutiques solidaires... ce guide répertorie
quelque 200 adresses (assez secrètes et intimistes)
dans la capitale et la proche banlieue pour découvrir
une autre façon de vivre en ville.
»

Autre référénce, celle de L'Équipe magazine (30 novembre) :

                                     


 
archives :
> 2020 : fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits