>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2014-05
 
actu : web

“Cuisiner cru” et ”Peace 'n' Food” sur lepetit journal.com

Mis en ligne le 22/05/14 | #
 

Lepetitjournal.com logo

Le site d'information lepetit journal.com, qui s'adresse à la communauté française expatriée, à présenter deux de nos ouvrages dans son numéro du 22 mai 2014 : Cuisiner cru et Peace 'n' Food : « Pour pousser un peu plus la tendance vers le « manger cru » (le printemps et l’été étant les saisons idéales pour se tester et se lancer dans des recettes nouvelles), nous vous recommandons vivement deux autres ouvrages : Cuisiner cru – 70 recettes raw food, de Leila Drissi et Xavier Boulière, 20€ éditions Alternatives ; et Peace ’n' Food – la cuisine des hippies en 40 recettes, Elsa Launay, 12€, éditions Alternatives. Régalez toute la famille d’un chili végétarien, d’un couscous de chou-fleur, de paniolos burgers, de bob bun au tofu, de tian de courgettes, et de soupes, salades, smoothies et autres entremets sucrés qui feront la différence ! »


actu : web

Non mais allo, quoi, t’as pas lu
“Street food bio” ?

Mis en ligne le 20/05/14 | #
 

Bon d’accord, la tirade de Nabila est passablement éculée, mais le quotidien suisse 24 Heures (26/27 avril 2014) s’est inspiré d’une recette extraite de Street food bio – le journal romand a « bien aimé le joli livre de Géraldine Olivo et Myriam Gauthier-Moreau » –  pour en faire son titre :  

24 Heures Street food bio


actu : web

Un portrait de Max Vandervorst (“Instruments de musique en papier et carton”)

Mis en ligne le 20/05/14 | #
 

Très intéressant interview-portrait de Max Vandervorst, réalisé par Hugues Dorzée, dans le bimestriel belge, au joli titre, Imagine demain le monde (mai-juin 2014). On y découvre ainsi que l’auteur de Instruments de musique en papier et carton n’est pas uniquement un artiste qui « tape sur des boîtes de conserves » : « Depuis 25 ans, sa musique “récup'art” résonne comme un appel à un autre monde. Mais le pataphoniste sait que “l'économie de service et de proximité ne suffiront pas. Il faudra composer avec ce monde globalisé et entreprendre un réel changement de paradigme. Or, la crise financière de 2008 nous démontre chaque jour que rien n'y fait : on prend les mêmes et on recommence. C'est franchement désespérant.”
(…) Face aux énormes défis planétaires (inégalités Nord-Sud, climat, biodiversité…), cet écologiste dans l'âme s'avoue “un peu paumé” :  “Je suis a la fois admiratif des gens qui prêchent un retour radical à la nature, pacifistes, idéalistes, utopistes. Et en même tant, je me dis qu'on ne va pas s'en sortir uniquement en cultivant un optimisme béat. Les lobbies industriels, ceux qui dirigent vraiment le monde, emploient d'autres moyens. Pour lutter à armes égales avec cette macro-économie, il faut aussi des actions chocs et radicales.” Pour l'heure il ne sent pas “de réel sursaut. On se contente, hélas ! de limiter les dégâts. Mais le courant écologiste doit aussi s interroger sur ses moyens et sa finalité. On est encore trop souvent dans un combat de la classe moyenne, accessible a ceux qui peuvent le comprendre et qui en ont les moyen” »


actu : web

Rerospective

Mis en ligne le 20/05/14 | #
 

C’est l’excellent titre imaginé par le mensuel Néon (mai 2014), qui a pris le parti de reprendre la « technique barrée » de l’artiste, y compris dans son titre, afin de présenter Erreur dans le titre :

Autres magazines à analyser le récent livre de Rero :

Mémoire des arts, bimestriel de mai/juin : « Quelques-uns des mots de Rero : zoom, vandalisme, usage, line, image, médiocrité, obsolescence, transmission, destruction créatrice, nature morte palimpseste, etc. Rero raye les mots et invoque la véhémence et l'expérience du père de l'alphabet urbain Jacques Villeglé : “être le témoin actif d'une humanité riche en contradictions est une de mes ambitions. C'est l'anonyme de la rue qui intervient sur les reflets de la culture dominante. Je passe après.” »

– Le trimestriel Graffiti Art (avril/mai/juin) : « De Charles Baudelaire à Giorgio Agamben, en passant par Sartre, Basquiat ou encore Huysmans, Rero multiplie les références intellectuelles et artistiques. Un héritage que l’on peut reconstituer au gré des citations que l’artiste a parsemées dans son livre qui vient de paraître aux Éditions Alternatives. Conçu comme un “livre-objet”, l’ouvrage invite également le lecteur à partager un certain regard sur le monde et sur la création par l’intermédiaire de 26 textes choisis. Rédigés par des psychologues, écrivains,  galeristes, photographes ou proches de l’artiste, tous correspondent à une lettre de l’alphabet et à un mot sélectionné par Rero pour éclairer son travail. Abandon,  Bavure, Copyright… Il s’agit en fait d’un véritable abécédaire artistique. »


actu : web

Les Cahiers de la Grande Épicerie régalent

Mis en ligne le 12/05/14 | #
 

Paulette logo  

Plusieurs supports ont remarqué la nouvelle collection faite en partenariat avec la Grande Épicerie de Paris :

Paulette Magazine qui met en avant Chocolat ;

ActuaLitté qui a choisi Volaille. Cécile Pellerin écrit notamment : « Créée par le Bon Marché Rive Gauche en 1923, La Grande Épicerie de Paris propose des produits alimentaires de qualité en provenance des régions françaises et du monde entier. Devenue un haut lieu de la gastronomie parisienne, elle propose aujourd'hui, en association avec les éditions Alternatives, une série de petits ouvrages culinaires thématiques contenant à chaque fois 20 recettes, toutes inspirées des produits du magasin. Néanmoins, si comme moi, vous êtes une provinciale et ne fréquentez pas cette boutique, la plupart des propositions de Trish Deseine, (Irlandaise installée en France depuis 25 ans et auteure de nombreux livres de cuisine), mise en valeur par les photographies gourmandes et raffinées de Deirdre Rooney est réalisable avec des aliments plus basiques. »

– le bimestriel Régal (mai-juin 2014) mentionne les deux titres précédents ainsi que Crème, beurre, fromage : « La Grande Épicerie de Paris lance sa collection de livres de cuisine. L'idée est bonne et la réalisation bien faite. Les trois premiers titres de ces petits cahiers de 20 recettes sont signes Trish Deseine et rendent hommage au meilleur et au plus simple de la cuisine. » 

– et enfin Libération du 3 avril qui, sous la plume de Jacky Durand, dans son article intitulé Les creux de la nuit, avait extrait une recette de Chocolat : « On est allé emprunter une recette de “mousse de marrons, chocolat au lait” à Trish Deseine, auteure de Chocolat, un des cahiers de cuisine de la collection lancée par la Grande Épicerie de Paris. »

 


 
archives :
> 2017 : sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits