>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
 
 
actu : aucun

“Mai 68” s'affiche partout !

commentaire 0 commentaire | Mis en ligne le 09/05/18 | #
 

Bon, nous ne sommes pas totalement surpris par l'avalanche médiatique qui déferle sur Mai 68, l'affiche en héritage, à près tout on vient bien de rentrer officiellement dans le joli mois de mai, non ? La surprise vient plutôt de l'éclectisme des support. Qu'on en juge :

Ici Paris (numéro du 2 au 8 mai) :

                              Ici Paris Mai 68

– le mensuel de juin Avantages :

Avantages Mai 68

Deux magazines s'adressant aux collectionneurs et au chineurs (pas étonnant lorsque l'on apprend dans l'un d'entre eux (Collectionneur & Chineur) qu'une dizaine d'affiches originales se vendent plus de 2 000 € et même 3 380 €  pour la rarissime La beauté est dans la rue). Pas certain que cela fasse très plaisir aux graphistes révolutionnaires qui les ont réalisé il y a un demi siècle...
Antiquités brocante (mensuel de mai) :


Collectionneur & Chineur (bi-mensuel du 4 mai) dans lequel notre auteur Vincent Vidal consacre une enquête sur l'intérêt des collectionneurs pour ces affiches en faisant plusieurs fois référence aux analyses de Michel Wlassikoff extraites de son Mai 68 présenté ainsi : « Un ouvrage proposant une véritable plongée dans la création des affiches de 68, agrémentée de 200 visuels les plus célèbres. »

Enfin sur le web, le très dynamique site Vice débute ainsi son sujet :
« “CRS = SS”. Un trait de crayon et 5 petites lettres – et c’est tout mai 1968 qui se trouve ainsi résumé. C’est dire combien l’histoire du mythique mouvement contestataire est liée aux affiches auxquelles il a donné naissance. La légende raconte qu’elles sont tout Vice logodroit sorties de l’imagination – et des mains – des étudiants eux-mêmes. Rien n’est plus faux. Dans un livre qui vient tout juste de paraître,
Mai 1968, l’affiche en héritage (Editions Alternatives), l’historien Michel Wlassikoff rappelle justement qu’elles sont l’œuvre de dessinateurs, graphistes et plasticiens professionnels ayant mis leurs compétences au service du mouvement. L’école des Beaux-Arts de Paris a été le catalyseur de cette effervescence politicocréative puisque c’est dans un de ses ateliers qu’ont été imaginées et fabriquées la plupart de ces affiches devenues cultes. Retour en image – et en interview – sur cette liaison fructueuse entre art et politique. ». Pour lire toute l'enquête, cliquer sur ce lien.


 
 
 
 
archives :
> 2018 : sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits