>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
 
 
actu : divers

Des retombées XXL pour “Street art XXS”

commentaire 0 commentaire | Mis en ligne le 23/05/21 | #
 

Notre ouvrage sur les artistes urbains adeptes du petit format ne laissent pas indifférent. Street art XXS a été remarqué par :

– le trimestriel We Demain (mai/juin/juillet) a choisi d'ouvrir ses six rubriques par des œuvres extraites de notre ouvrage ; le Holy Toilet Paper de l'Américain Jim Bachor, Alive de l'Australien Michael Pederson, Blender Studios du Croate installé en Australie Drasco Bolevic, Bonnes vacances de l'Anglais Slinkachu, un de ses P'tis potes de la Lyonnaise Cal.

                    Street art XXS We Demain

L'Obs.com logoNouvelobs.com avec un titre de présentation rigolo « Le street art sait aussi se faire riquiqui : ouvrez l'œil ! » et la sympathique phrase d'ouverture « Une plongée passionnante dans un micro monde d’objets et de personnages. ». L'intégralité de l'article de Dorane Vignando est à découvrir ici.

LePoint.fr se pose la question suivante : « faire de la magie sur Netflix ou se lancer dans le street art ? ». Le site y répond en écrivant notamment :« Un livre vous Le Pont logopropose de découvrir le travail d'une nouvelle génération de street artists qui opte aujourd'hui pour le format extra-small. Ils portent tous des pseudonymes : Cal, Clet Abraham, Exposito art, Mifamosa, Mister Djoul, Moreje, Next ou Stork. Et tiennent à leur anonymat. ». À lire .

Baz'art : « Papiers collés, pochoirs, mosaïques mais aussi œuvres en relief et Baz'art logoinstallations, le street art XXS se prête à tous les supports et matériaux. Militantes, poétiques, humoristiques, ces œuvres ont la particularité par rapport à leurs grandes sœurs de jouer souvent avec le contexte. Ainsi les radis de Cal prolongent la végétation qui poussent entre deux pierres sur les quais de la Saône à Lyon. ». À déguster avec ce clic.

Idboox.com : « Lors de nos promenades on croise souvent des fresques monumentales et bien souvent de toutes petites viennent se glisser sur les murs de Idboox logonos villes. Petit format et grand message. Edith Pauly s’est intéressée à ces œuvres de petites tailles qui ornent les dédales des rues. Les artistes, avec humour, passion, énergie s’expriment de façon anonyme et attirent nos regards. ». Pour la présentation complète cliquez ici.


 
 
 
 
archives :
> 2021 : juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2020 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2019 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2018 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits