>> ACTUALITÉS ET ÉVÉNEMENTS
 
LES ARCHIVES - 2018-05
 
actu : tv / radio

Le Mouv' en balade “Guide du street art à Paris” avec Yasmina et Stéphanie Lombard

Mis en ligne le 30/05/18 | #
 

Reportage bien fichu sur le Mouv' en compagnie de Yasmina qui est revenue avec Stéphanie Lombard sur quelques spots détaillés dans son Guide du street art à Paris coréalisé avec Simon Haoreau. C'est à savourer sur Facebook grâce à ce lien.

Le Mouv S. Lombard 1

Le Mouv S. Lombard 6


actu : tv / radio

“Graffeuses”, un « magnifique ouvrage ”

Mis en ligne le 25/05/18 | #
 

On vous avez déjà dit du bien du talentueux blog animé par Christine Le Garrec (“Mai 68, l'affiche en héritage” in “Elle”, “L'Usine nouvelle”, À vos marque-tapage.fr) et on ne va pas dire le contraire après la présentation pertinente de Graffeuses. Un petit extrait avant lecture complète : « Si selon la rumeur toute masculine, elles courent moins vite que les hommes, sont plus fragiles psychologiquement et peuvent être de potentielles “balances” pour les flics (ça reste à prouver !), leurs graffs ne manquent ni d’audace, et encore moins de savoir-faire, ne vous en déplaise, messieurs ! » Voici le lien pour lire son article paru le 19 mai sur À vos marques.... Tapage !.

Elle (25 mai) fait un intéressant reportage à Los Angeles sur la nouvelle génération
« audacieuse » des street artistes féminines américaines. C'est l'occasion pour l'hebdo et Soline Delos de recommander Graffeuses à la fin de l'article de Jacky Goldberg.

                                   Graffeuses in Elle

Dernière mention du livre de Élise Clerc et Audrey Derquenne, celle du trimestriel (juin/juillet/août) Graffit Art qui réfère dans ce même numéro le Guide du street art à Paris.


actu : tv / radio

“Zéro déchet dans ma cuisine !” :
« Malin, renversant, très intéressant, passionnant » (France 5)

Mis en ligne le 25/05/18 | #
 

Stéphane Marie et Carole Tolila, les facétieux et énergiques présentateurs de Silence ça pousse ! ont choisi Zéro déchet dans ma cuisine dans leur sélection d'ouvrages lors de leur émission du 18 mai sur France 5, décernant au livre de Géraldine Olivo et Delphine Paslin « le César du livre de la semaine ! » C'est à (ré)écouter ici à partir de 46'.

Le bimestriel La Maison écologique (juin/juillet) n'est pas en reste pour le même titre qui « fourmille d'astuces et de conseils. » :

                                            


actu : tv / radio

“Ella & Pitr” : « un magnifique album »

Mis en ligne le 25/05/18 | #
 

Très  belle analyse de l'hebdomadaire L'Essor du Rhône ( 18 mai) de l'exubérante créativité, repertoriée dans Ella & Pitr - Comme des fourmis, des deux street artistes stéphanois : « Grâce à ce magnifique album, on découvre que leur extravagance et leur humour décalé ont séduit, intrigué et dérangé des foules de gens, du nord au sud et de l'est a l'ouest de la planète bleue. »

              


actu : tv / radio

“Zéro déchet” : « efficace et ludique »...

Mis en ligne le 23/05/18 | #
 

... c'est la conclusion de l'article que consacre le mensuel de mai de Plantes et santé à Zéro dechet dans ma cuisine ! parlant d'un « petit guide dans l'air du temps. »

                               


actu : tv / radio

“Zéro sucre” sur Femina.fr

Mis en ligne le 23/05/18 | #
 

Femina logoTrois recettes de desserts au chocolat tirées de
Zéro sucre sur Femina.fr : Géraldine Olivo, l'auteure
de l'ouvrage, « manie à la façon d'un alchimiste fruits, épices et laits végétaux au goût naturellement sucré. » Cliquer sur ce lien.


actu : tv / radio

“RollingStone” jette son pavé sur “Mai 68”

Mis en ligne le 18/05/18 | #
 

Le très classieux magazine RollingStone (La pierre qui roule en frenchy) ne fait pas rouler sa pierre mais plutôt son pavé dans son numéro de mai – avec le fabuleux Neil Young en couverture qui accorde au mensuel une de ses rares interview – en consacrant un portfolio de six pages à Mai 68, l'affiche en héritage. Loraine Adam écrit notamment ceci : « Les mots d'ordre longuement discutés en AG avaient le souci d'être immédiatement intelligibles. L'emploi rudimentaire de la sérigraphie obligeait à faire simple, concis, percutant. Tous les artistes venus dans les ateliers pour offrir leurs services n'ont pas réussi à se plier à ces règles. L'anonymat était un principe absolu. En soutien aux étudiants, de nombreux peintres, illustrateurs et graphistes ont contribué à la production. “Certains étaient déjà connus, beaucoup sont devenus célèbres. J'en cite dans mon ouvrage, mais je n'attribue formellement aucune affiche, même si des artistes comme Fromanger ou Rancillac ont fait, par ailleurs, mention de leurs réalisations.” » précise Michel Wlassikoff

     Mai 68 in RollingStone

Mai 68 RolllinStone 2

Mai 68 RolllinStone 4

Mai 68 RolllinStone 3


actu : tv / radio

“Rainbow Food” dans “Télérama” :
« Couleurs (et livre) à croquer »

Mis en ligne le 16/05/18 | #
 

Jolie présentation d'Estérelle Payany, dans le numéro du 19/25 mai de l'hebdo Télérama, de Rainbow Food. La journaliste écrit notamment ceci : « L'inspirée Linda Louis a pioché dans la palette végétale pour composer des recettes vitaminées et chamarrées aussi joyeuses que délicieuses »


actu : tv / radio

“Rainbow Food”
dans un supplément du “Monde”

Mis en ligne le 13/05/18 | #
 

Le Monde logo

Longue présentation de Rainbow Food, sous la signature de Stéphanie Noblet, celle parue dans le supplément hebdomadaire du Monde, L'époque (29/30 avril), titré Programme couleur et sous-titré : Les plats qui ne manquent pas de pigments ravissent les yeux comme les papilles. La journaliste y explique notamment : « L'ouvrage explore ainsi les pistes pour utiliser au mieux la biodiversité nutritionnelle des fruits et légumes, qui, grâce à leur pigmentation variée, offrent un large éventail d'antioxydants bénéfiques à notre organisme. Cette palette va du lycopène (rouge) aux anthocyanes (rose, violet, bleu) en passant par le bêtacarotène (orange), la lutéine (jaune) et la chlorophylle (vert)... Une équation colorée, gaie, libre, ludique et créative, accessible à tous et dont les résultats démentent avec éclat les stéréotypes éculés attachés à la cuisine végétarienne (triste et insipide, en résumé). Mais attention, “cela n'a pas de sens de cuisiner ‘rainbow’ si l'on ne suit pas les saisons”, prévient Linda Louis, adepte d'une cuisine engagée (bio, champêtre, sauvage, locale et saisonnière). » Et Stéphanie Noblet de conclure : « Peu importe si le spectre est approximatif, partiel ou légèrement réinterprété : l'esprit arc-en-ciel autorise toutes les fantaisies de bon goût et garantit une “chromothérapie” audacieusement vitaminée. »


actu : tv / radio

« Mangez donc l'arc l'arc-en-ciel »...

Mis en ligne le 13/05/18 | #
 

... tel est le titre du Berry Républicain (quotidien du 29 avril derrnier) dans lequel le journaliste François Lesbre consacre un long article à l'auteure locale, Linda Louis à propos de son dernier ouvrage Rainbow Food. Extrait : « Rainbow Food se veut un livre pratique, mais aussi militant au sens de la défense de la biodiversité et de la préservation des semences. Vous aurez de la biodiversité dans votre assiette, vous ferez plaisir, vous mettrez des couleurs dans les journées grises d'hiver, et vous mangerez plus de légumes et de fruits de manière ludique. »

Autre référence à Rainbow Food, celle parue dans le mensuel de mai Déco Idées avec un titre presque similaire au précédent. Émilie Mascia y adapte les recettes des rouleaux de printemps, des clafoutis tutti frutti et des buns aux crudités de Linda Louis.

                  

Petit clin d'œil sympa également pour l'ouvrage de Linda Louis, celle du mensuel de mai Cosmopolitan :

                         Rainbow Food in Cosmopolitan


actu : tv / radio

Pour “Cosmopolitan”, “Graffeuses”
« c'est de la bombe ! »

Mis en ligne le 09/05/18 | #
 

Belle conclusion du mensuel Cosmopolitan de juin à sa présentation du tout nouveau Graffeuses:

                                         GRAFFEUSES in Cosmopolitan


actu : tv / radio

“Mai 68” s'affiche partout !

Mis en ligne le 09/05/18 | #
 

Bon, nous ne sommes pas totalement surpris par l'avalanche médiatique qui déferle sur Mai 68, l'affiche en héritage, à près tout on vient bien de rentrer officiellement dans le joli mois de mai, non ? La surprise vient plutôt de l'éclectisme des support. Qu'on en juge :

Ici Paris (numéro du 2 au 8 mai) :

                              Ici Paris Mai 68

– le mensuel de juin Avantages :

Avantages Mai 68

Deux magazines s'adressant aux collectionneurs et au chineurs (pas étonnant lorsque l'on apprend dans l'un d'entre eux (Collectionneur & Chineur) qu'une dizaine d'affiches originales se vendent plus de 2 000 € et même 3 380 €  pour la rarissime La beauté est dans la rue). Pas certain que cela fasse très plaisir aux graphistes révolutionnaires qui les ont réalisé il y a un demi siècle...
Antiquités brocante (mensuel de mai) :


Collectionneur & Chineur (bi-mensuel du 4 mai) dans lequel notre auteur Vincent Vidal consacre une enquête sur l'intérêt des collectionneurs pour ces affiches en faisant plusieurs fois référence aux analyses de Michel Wlassikoff extraites de son Mai 68 présenté ainsi : « Un ouvrage proposant une véritable plongée dans la création des affiches de 68, agrémentée de 200 visuels les plus célèbres. »

Enfin sur le web, le très dynamique site Vice débute ainsi son sujet :
« “CRS = SS”. Un trait de crayon et 5 petites lettres – et c’est tout mai 1968 qui se trouve ainsi résumé. C’est dire combien l’histoire du mythique mouvement contestataire est liée aux affiches auxquelles il a donné naissance. La légende raconte qu’elles sont tout Vice logodroit sorties de l’imagination – et des mains – des étudiants eux-mêmes. Rien n’est plus faux. Dans un livre qui vient tout juste de paraître,
Mai 1968, l’affiche en héritage (Editions Alternatives), l’historien Michel Wlassikoff rappelle justement qu’elles sont l’œuvre de dessinateurs, graphistes et plasticiens professionnels ayant mis leurs compétences au service du mouvement. L’école des Beaux-Arts de Paris a été le catalyseur de cette effervescence politicocréative puisque c’est dans un de ses ateliers qu’ont été imaginées et fabriquées la plupart de ces affiches devenues cultes. Retour en image – et en interview – sur cette liaison fructueuse entre art et politique. ». Pour lire toute l'enquête, cliquer sur ce lien.


 
archives :
> 2018 : juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2017 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2016 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2015 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2014 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2013 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2012 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2011 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2010 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2009 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2008 : déc. - nov. - oct. - sept. - juil. - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2007 : déc. - nov. - oct. - sept. - août - juin - mai - avril - mars - fév. - janv.
> 2006 : déc. - nov. - oct.
Omer Pesquer / conception + design + réalisation Web
( proposition graphique initiale : Jean-Jacques Tachdjian )
WWW credits